Tiff 09 jour 2 début du festival : Communication 101 et beurre de peanuts bio.

24 septembre 2009 at 17:26 (TIFF 09)

Levée au son de la cloche de l’école primaire.  Deux cafés, un déjeuner et horaire à continuer.  Premier film à 12h30 c’est le dernier Almodovar : Étreintes brisées.  J’adore ce titre!  C’est l’histoire d’un réalisateur de film qui est devenu aveugle et qui a changé de nom dû à une passionnelle et tragique histoire d’amour avec la maîtresse (Penélope Cruz en personne et fabuleuse muse de Pedro) d’un riche homme d’affaire.  C’est un résumé rudement court pour la trame du film qui se tortille et relit ainsi le passé au présent et vice-versa des différents personnages du film.  Malheureusement, l’histoire passionnelle et tragique m’a laissé un peu froide.  On y traite également de vengeance pour cause de jalousie et j’ai trouvé que le personnage principal avait l’air de bien cacher le fait qu’une personne de son entourage l’ai trahi de manière assez grotesque. Mise en abîme, hommage au cinéma, scène de jeu de perruques avec Penélope qui ressemble à Audrey Hepburn ou Marilyn Monroe réussit, certaines scènes cocasses à la sauce Almodovar c’est toujours bienvenu mais j’ai trouvé le montage et la conclusion de l’histoire un peu bousculée.  Pourtant, Pedro m’allume habituellement mais là je suis resté sur ma faim.  Mais c’est peut-être tout simplement moi qui est à côté de la « track » car à la fin du visionnement quelques journalistes on applaudit, et ça c’est assez rare.

Retour à l’hôtel en autobus et tramway en mangeant un sandwich…

Salut les swompeurs!

Retour au cinéma après tramway et métro.

NEXT/SUIVANT…

Court métrage d’Hélène Florent (Stéphanie dans La Galère) intitulée Léger problème… Tout a fait charmant!  C’est l’histoire d’un homme qui se met tout d’un coup à être aspiré vers le haut.  J’espère que vous aurez l’occasion de le voir.  Je suis entrée dans la salle juste pour voir le court…je me précipite dans une autre salle pour le long métrage que je voulais voir… Vite, vite!

« Vision » de l’Allemande Margarethe von Trotta (ancienne actrice maintenant réalisatrice et scénariste féministe prolifique)  C’est un film sur Hildegard von Bingen.  C’est qui ça vous entend-je dire?  Et bien c’est une sœur bénédictine Allemande née en 1098 et morte en 1179.  Ok, me direz-vous… mais encore?  Et bien on commence depuis peu à la considérer comme l’une des premières figures majeures du féminisme, elle était également chanteuse, guérisseuse et avait d’intenses visions mystiques qui ont été mises en écriture avec l’accord des hauts dirigeants du clergé (masculin évidemment) du temps et qui sont devenus très célèbres.  D’ailleurs, il y a quelques années a été fait un documentaire sur les 100 personnalités de tous les temps ayant marqué le monde et elle était la seule femme… même pas de Marie Curie ou de mère Thérésa gang de cheap!  Revenons au film… L’actrice principale (Barbara Sukowa) est fabuleuse et dont la figure m’a fait penser un peu à Élise Guilbault.  L’histoire focus en partie sur la passion de Hildegard pour une de ces jeunes sœurs qui lui vaut un culte intense ainsi que sur les risques qu’elle prend à déclarer ces visions et à les mettre en écrit devant le clergé qui voit en elle le diable.  C’est un film somme toute correcte, mais ça n’a pas  été le coup de foudre…

Bon là deux péripéties de ma journée.

De un, comment ça y’ont pas ça du beurre de peanuts bio à Toronto!!  C’est quoi le problème?  Ça fait 15 épiceries/dépanneurs autant granos que régulières que je fais en 2 jours même pas complets et « NOTHING », quand je demande on me répond toujours « Organic what?? We have Kraft Peanut Butter. »  NOOOONNN pas du beurre de pean.  avec trois tasses de sucre par 500ml pis un paquet d’agent de conservation.  Je l’aime nature moi mon beurre de pean., j’aime le sucre mais pas dans le beurre de peanuts.  C’est pas de ma faute, c’est à cause de mon père qui m’en achetait quand j’étais toute petite.  JE VEUX DU BEURRE DE PEAAAAAAANNNNNNNN. BIOOOOOOO!!  Bon finalement, je l’ai trouvé quand j’allais perdre espoir (le manque de temps me raccourci l’espoir assez rapidement) mais le prix m’a fait autant grinché des dents que le sucre du beurre de peanuts Kraft.

De deux, je vous ais dit que le Tiff a remis des passes gratuites pour le transport en commun pour toute la durée du festival et bien je crois que peu de chauffeur ont lu le mémo.  La preuve, j’ai eu droit à 3 wow envieux, 1 crazy! hébété, 1 Get out! (hein comment ça, est-ce la journée pas de personne souriante en tramway?!!?) et aussi un chaleureux Fuck me!??!, ce à quoi j’ai répondu : « No thank you, I’m in a hurry! » Ah oui et puis aussi deux silencieux dont un qui n’a même pas regardé ma passe, j’aurai pu lui montrer une carte des végétariens de Montréal qu’il m’aurait laissé entrer sans broncher…le genre généreux sans être accueillant.

Bon, pour ceux qui continue à lire mon roman et bien j’ai fini la soirée par un succulent Curry Pad Thaï végé et un spectacle enjoué de DJ Champion et de ces G-String qui ouvraient le festival.  Oui, j’ai dansé!  Je voulais également allé voir le nouveau film scénarisé par Diablo Cody (Juno) Jennifer’s Body mais ça commençait autour de minuit et demain j’ai une grosse journée avec le nouveau des frères Coen, A serious man, le nouveau de Jason Reitman (Juno) Up in the air, le très attendu gagnant de la Palme d’Or 09 Le ruban blanc de Michael Haneke (Caché) et le petit dernier de Jane Campion (The Piano) Bright Star.

Et merde on est déjà demain.  Oh non, j’ai de la compagnie…Agathe une grosse araignée noire sur le mur blanc qui me regarde et attend que j’arrête enfin de pianoter sur mon clavier et que j’aille me coucher pour me chatouiller les orteils ou se cacher dans mon sac.  Non, je ne la tuerais pas, ça porte malheur et puis elle n’est pas super belle mais au fond, je crois qu’elle a bon cœur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :