Jour 10 : Température au-dessus de la moyenne.

25 septembre 2009 at 19:24 (TIFF 09)

Putain de levée enrhubée de merdeeeeeee!!!  C’est pas juste bon!  J’y vais ou j’y vais pas, ça dépendra de moi.  Bon, Luc De Larochellière me trotte dans la tête.  J’y vais, évidemment, mais avant laissé moi passé à travers 2 boîtes de papier mouchoir!

Premier film : « Coco Chanel/Igor Stravinsky » de Jan Kounen (99 francs).  Je sais maintenant pourquoi le célèbre parfum Chanel no. 5 s’appelle comme il s’appelle.  Ça fait ça de prit.  Le rhume m’empêche d’en dire plus.

« Invention of Lying » de et avec Ricky Gervais (et co-réalisé par un nouveau venu : Matthew Robinson).  Je me suis trainée de force, les yeux dans la graisse de bines et la morve au nez.  C’était pas facile, je vous en passe un mouchoir!  Mais le fait d’avoir mangé beaucoup de bons légumes au Commensal (oui, ils en ont un ici aussi!), m’a aidée.   C’est la première « Rush Line » où je peux entrer sans problème, YÉ!  J’ai bien ri, j’aime bien Ricky Gervais (The Office l’original) et l’histoire est plutôt amusante.  Ça se passe dans un monde contemporain où personne ne ment, alors ça donne des répliques assez surprenantes du genre un homme arrive en avance chez la fille (Jennifer Garner) avec qui il a un rendez-vous doux, en ouvrant elle lui dit : « You’re early, I was just masturbating ».  La vérité, toute la vérité, jusqu’à tant que ledit homme (Ricky) mente pour la première fois et là tout bascule.  Le gros hic du film c’est sa fin trop facile et prévisible.  Il y a quelques caméos d’acteurs connus qui sont absolument délirants, dont un de mes acteurs préférés.  J’ai donc lancé un gros « YÉ!! » sonore et bien senti quand je lui ai vu la binette.

Après ça, j’étais pu capable, mes yeux m’ont interdit de continuer alors j’ai pris un taxi jusqu’à l’hôtel où j’ai pu dormi et morver en paix.  La fièvre a pris aussi ce qui fait que je me suis noyée de l’intérieur avec de l’eau et du thé pour baisser la température.  J’ai chaud, j’ai froid, tout y passe.  Je veux ma maman!!  J’avais d’autres films de prévus en soirée, mais pas capable, la sueur m’empêche d’être présentable et j’ai assez de respect pour la populace pour ne pas leur remettre mon mal.

Levée avec des airs de limaces aux yeux larmoyants…

Merci Advil!  Grâce à toi, ma gorge est revenue à la normale, mais mes yeux pleurent comme des Madeleines!.  Grrrrrr.

Note à propos des tramways : J’EN VEUX PAS À MONTRÉAL C’ES-TU CLAIR!!  C’est lent, ça bloque le trafic, ça me fait chier!  C’est ben beau là, mais je marche plus vite qu’eux!  On les voit arriver de loin, de pas si loin que ça et ça prend 20 minutes avant que ça soit à côté de toi et y’a toujours d’énormes chances de se faire frapper par une auto pressée de passez.   J’ai ben hâte de voir ça à Montréal avec nos habitudes de téméraire, ça va être débile mental.

Bon, c’est vraiment tout pour aujourd’hui et pour un bout.  Finalement je pars demain.  J’ai été assez chanceuse pour voir la moitié des films que je voulais voir.  Demain j’en ai d’autres, mais comme le disait si bien plusieurs apprentis poètes : Demain est un autre jour.  C’est donc mon dernier courriel, car je ne serai plus connectée à Internet.

Vive le Festival International des Films de Toronto et à l’an prochain pour la 35ème édition!

Chanson du générique final : « Praise you » de Fatboy Slim.  Non, je n’essayerai pas de danser comme Spike Jones dans le clip, je suis trop fiévreuse et pas assez cocktail!

Ciao!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :