Mon Francis.

4 janvier 2010 at 15:16 (Hommages)

La nostalgie de fin d’année et maintenant de début d’année me donne envie de rendre hommage à ce grand réalisateur dont l’essor nouveau de son œuvre récente est sous-estimé.  Très peu de critiques, à part la revue des Cahiers du cinéma, ont mis son dernier film « Tetro » sur leurs listes des meilleurs films de l’année 2009.  Les Cahiers du cinéma l’ont également mis en couverture et j’en suis ravie, car ce cinéaste fait depuis quelque temps les films qu’il aurait voulu faire dans sa jeunesse avec une complète liberté.  Vous imaginez?!!?  C’est extraordinaire et ça mérite d’être louangé!

Ma première rencontre avec Coppola fut au début des années 90 alors que passait à la télévision le film « Tucker, un homme et son rêve » avec Jeff Bridges, Christian Slater, Martin Landau, etc.  Ce film m’a sonnée, oui littéralement et malgré sa simplicité le film m’a accrochée à remarquer un réalisateur pour la première fois de ma jeune vie.  C’est à cet instant que je suis complètement devenu gaga de Francis Ford Coppola. Bien sûr s’en suivit Bram Stoker’s Dracula et ensuite, un peu plus tard et pour faire durer le plaisir de le découvrir, j’ai loué la plupart de ces grandes œuvres.  Apocalyspe Now reste une aventure cinématographique pure en tant qu’œuvre, mais aussi en tant que travail, difficultés et risques.   Le documentaire sur le tournage intitulé « Hearts of Darkness : A Filmmaker’s Apocalypse » (1991) est une totale merveille.  Un réel tour de force à plusieurs niveaux.

Afin de vous faire partager sa sagesse, voici un lien qui vous permettra de voir et t’entendre des moments de la classe de maître qu’il a donné à Montparnasse en novembre dernier dû à la sortie de son dernier opus : Tetro.

http://www.fnaclive.com/videos/list/tag/4207

En passant, pour ceux qui aiment manger et boire en plus d’aimer le cinéma et de vénérer Coppola, voici un autre lien qui vous donnera accès à une autre dimension de Coppola, son vignoble et ses restaurants (à San Francisco entre autres). En anglais seulement et pour commander et bien dommage, si vous ne restez pas ou ne connaissez pas quelqu’un qui vit aux États-Unis:

http://www.ffcpresents.com/

Bon appétit chers cinéphiles!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :