Je l’ai fait. Je l’ai fait….JE L’AI FAIT!!!

27 janvier 2010 at 21:25 (Aventures parallèles, Frenchs d'or / Golden French Kiss Award)

Oui, mission accomplie et maintenant du calme Loulou!   Ça  va me prendre au moins une quinzaine de bonnes parties de sudoku niveau expert pour me calmer les nerfs et reprendre mon air de belette tranquille.  Je le savais que d’accepter un café de mon Grand Loup (alias Olivier THE Cinéclectique Double D) me perdrait dans les vallées de la nervosité, mais je me suis laissé convaincre que mes neurones avaient besoin de se remontant pour l’entrevue avec Paule Baillargeon en directe de la chaleureuse Cinémathèque québécoise.  Surtout que j’avais préparé des notes, que j’ai oubliées à la maison.  Quelques fois, les écrits s’envolent c’est pourquoi la mémoire doit rester alerte.

L’entrevue, tenue alors que les flocons dansaient avec le vent et recouvraient le printemps de ce janvier monotone, était appréhendée depuis un peu plus de 24hres.   Plus les heures se rapprochaient du moment, plus je me pratiquais mentalement à remettre le premier prix French d’or, à formuler des questions pertinentes que je voulais lui poser depuis longtemps ainsi qu’à m’encourager comme une meneuse de claques sur l’ecstasy durant le Super Bowl en me disant que tout irait très bien, mais que je devais m’attendre au pire, tout d’un coup, on sait jamais.

Cinémathèque québécoise. Intérieur. 17h30.  Moi et Olivier à l’aventure.

Elle nous attendait, assisse tout près de la réception, sur un des confortables bancs rouges.  On s’est présenté, on s’est serré la main, je l’aimais déjà tout plein!  On s’est installé au resto, ensuite on s’est réinstallé plus loin, faute d’un environnement sonore inadéquat.  Olivier, galant homme, est venu nous rejoindre verre de martini double olive à la main, pour notre réalisatrice, scénariste, actrice et récipiendaire du prix Albert-Tessier 2009 préférée.   J’étais étonnamment calme durant l’entrevue (dû moins j’essayais en maudit!) où l’on a parlé de son projet actuel sur lequel elle travaille en résidence à l’ONF, de son film La cuisine rouge (1980), de la femme invisible que l’on aime montrer, de sa joie de peindre et de sa volonté à pousser l’interdit.  Et puis, l’heure est venue où je lui ai remis le premier prix French d’or de ma voix enjouée de groupie remplie de fierté.   Elle était contente, je ne tenais plus en place, Olivier riait de bon cœur et nous a photographié ensemble, nos têtes se touchant presque et madame Baillargeon tenant fièrement la photo que je lui donnais de moi lui envoyant un baiser agrémenté de quelques mots qui définissaient le pourquoi de ma gratitude envers son travail : « French d’or #1 : Paule Baillargeon.  Humanisme, persévérance et intégrité dans l’ensemble de votre œuvre.  C’est pourquoi vous méritez toute ma gratitude ainsi qu’un baiser doré.  Merci! »

Olivier nous a quittés, il avait un rendez-vous, madame Baillargeon est allée présenté son film Le sexe des étoiles (1993), je suis partie me calmer et attendre l’autobus.  J’ai fait les 500 pas/secondes en attendant la 30 Nord au coin de Berri et Maisonneuve pendant 10 minutes.  J’avais le goût de pleurer, je ne me suis pas retenue.  À quoi bon?  Je suis une belette sensible qui est fière de reprendre ses rêves, ça me fait trop de bien pour garder ça en dedans.  C’est bon de faire des folies,  j’ai été trop sage toute ma courte vie, je ne suis pas docile comme on a voulu me le dicter, moi aussi je veux défricher.

Finalement, pas besoin de notes pour dire à quelqu’un qu’on l’aime!  Merci Paule Baillargeon!  Bon, je m’en vais courir Montréal au grand complet pour me calmer.  Bonne soirée!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :