Jour 2: Des hommes et des bobinettes.

17 mai 2012 at 07:31 (Cannes 12, Festivals 2012)

C’est vraiment parti! Première journée avec la conférence du jury du festival. Évidemment, tout le monde est poli dans leurs réponses, même Andrea Arnold qui s’est fait poser la fameuse question : « Que pensez-vous du fait qu’il n’y ait aucune réalisatrice en compétition? » « Je ne voudrais pas qu’on choisisse mon film parce que je suis une femme», a-t-elle répondu. Ben oui, c’est ça, tous les films réalisés par des femmes n’étaient pas de calibre. C’est gros films américains présentés en compétition sont mieux de valoir la peine, et non j’y être parce qu’ils sont américains…  On verra bien. À ce sujet, toujours à l’avant-plan… ça l’air, Coline Serreau, Virginie Despentes et Fanny Cottençon ont signé un texte qui dénonce le fait que la place des femmes reste plus importante sur l’affiche officielle et en tant que maîtresse de cérémonie que dans la compétition, derrière la caméra. L’article s’intitule : À Cannes, les femmes montrent leurs bobines, les hommes, leurs film. J’adore le titre et elle vise juste. Une seule palmée, Jane Campion pour The Piano (1993), et ex aequo (en plus !) avec Chen Kaige pour Adieu, ma concubine. L’an passé, pour la première fois en 64 ans, le festival avait permis 4 réalisatrices en compétition. 4. Lynne Ramsay, Julia Leigh, Maïwenn et Naomi Kawase.

En réponse Thierry Frémaux, délégué général du Festival de Cannes, a répondu ceci dans le journal L’Express. Sérieux, il n’y avait AUCUN film vu et réalisé par une femme qui valait sa place en compétition ? Eh ben, j’ai vraiment hâte de voir si le film avec Brad Pitt vaut tant la peine que ça… Ou peut-être pas.

Si y’a un film que je ne trouvais pas de calibre, personnellement, malgré un intérêt dans le synopsis, c’est celui du réalisateur égyptien Yousry Nasrallah : Après la bataille. Faire un film ayant en intérêt les événements de la place Tahrir, c’est très intéressant. L’histoire d’amour par contre, un peu incompréhensible.

Mais revenons à nos moutons du début… BBBÊÊÊÊÊ. J’ai raté le premier visionnement de presse de Moonrise Kingdom de Wes Anderson, ainsi que sa conférence, pour accueillir ma sympathique coloc. Je me suis reprise après la conférence de presse du jury. En gros : ça charme, mais pas autant que je l’aurais cru. Direction artistique impeccable, mais musique vraiment trop pesante et présente. À vous de voir lorsqu’il sortira en salles.

Ce fût à peu près ma journée d’ouverture de festival. La fébrilité est là, toujours au rendez-vous!

Ce matin, j’ai vu le film de Jacques Audiard (Le prophète) : De rouille et d’os. Si ce film n’est pas sélectionné pour la clôture avec un prix, je crie SCANDALE!!!! C’est magnifique, brutal et émouvant. Si l’an passé, Lynne Ramsay m’avait complètement renversé avec We Need to Talk about Kevin, cette année Audiard remporte un french d’or de ma part. Cibôle Jacques, comment vous faites? En conférence, le grand maître est généreux, tout comme Marion Cotillard et l’acteur belge Matthias Schoenaerts (attention chaud devant! Ouf! Oh que oui! Mmmmm!! Il est dans la même veine que Michael Fassbender…), les deux acteurs principaux qui livrent des performances très justes. À la sortir du film, je devais communiquer avec Robert Charlebois (oui, le chanteur, je vous raconterai plus tard…), je tremblais encore du film, mais je n’étais plus nerveuse de composer le numéro.

Pour l’instant, c’est ça. Je dors un peu et reviendrai avec d’autres nouvelles!

En passant, deux textes ont déjà été publiés :

CISM : http://www.cism.umontreal.ca/blogue/2012/05/cism-a-cannes-65-ans-toujours-aussi-fringant.html

Méconnus : http://www.lesmeconnus.net/fievre-cannoise-a-lattaque/

Vers 17h, je serai en direct de la Swompe sur les ondes de la marge de Montréal, 89,3FM!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :